Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

5 conseils pour bien conduire en hiver

Publiée le 13/12/2017
Neige, pluie verglaçante, brouillard, vent… l’hiver augmente les dangers de circulation sur la route. Retrouvez ci-dessous tous les conseils pratiques pour une bonne conduite par anticipation en période hivernale.

Saviez-vous que la pluie ou la neige multiplient par deux le risque d'accident sur la route ? Parce que prévenir c'est mieux que guérir, SMACL Assurances vous transmet 5 règles d'or (non exhaustives) pour assurer votre sécurité, ainsi que celle de vos passagers pendant l'hiver.

Règle n°1 : prudence 
Neige en prévision ? Mieux vaut reporter votre départ ! Si malgré tout le trajet est nécessaire, conduisez avec prudence : réduisez votre vitesse et allumez au moins vos feux de croisement, et en cas de fortes chutes de neige, les feux antibrouillard pour vous rendre visible.


Règle n°2 : équipement adapté                                                                                                                           
Anticipez les risques en préparant au mieux votre voiture :
- installez des pneus de neige si vous habitez dans des régions fortement exposées à la neige
- équipez votre véhicule de chaînes ou chaussettes
- vérifiez l'état de vos pneus : pour rouler en sécurité, la profondeur de sculpture des pneus ne doit pas être inférieure à 3,5 mm (valeur correspondant à un taux d’usure d’environ 50 % d’un pneu neuf). Pour rappel, l
a limite légale d’usure des pneus ne doit pas être inférieure ou égale à 1,6 mm
- prévoir des vêtements chauds, des gants, une lampe de poche et une couverture


Règle n°3 : conduite souple
Pluie, verglas et neige empêchent une bonne adhérence du pneu à la route. Adoptez une conduite souple (pas d’accélération franche, ni coup de frein brusque) pour limiter tout ce qui pourrait vous faire perdre le contrôle de votre véhicule. Le démarrage, moment délicat, peut se faire en lâchant l'embrayage doucement sans accélérer, en gardant les roues droites.

Règle n°4 : distance de sécurité
Conduire en hiver nécessite d’adapter son comportement de conduite : réduisez votre vitesse et doublez la distance normale de sécurité avec le véhicule qui vous précède. Sous la pluie et la neige, l'adhérence est fortement réduite.
Sur une chaussée détrempée, le coefficient d'adhérence est proche de zéro, ce qui peut entraîner un risque d'aquaplanage.
À
50 km/h sur neige, votre distance de freinage est multipliée
par 4, soit environ 50 mètres.

Règle n°5 : anticipation
Anticipez les montées et faites attention aux faux plats. Pour freiner, utilisez le frein moteur et relâchez l'embrayage très doucement.

Découvrez tous nos conseils en vidéo avec les animations La conduite sous la pluie et La conduite sur neige.
Et n'oubliez pas : la sécurité sur la route est la priorité !

Animation conduite éco-responsableAnimation conduite sous la neige


Ombré de séparation - SMACL Assurances

PLUS D'INFOS ​
> Pour en savoir plus sur la prévention des risques routiers
 
Toutes les actualités