Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

Bilan du congrès 2012 de SMACL Assurances

Publiée le 10/06/2012
Un chiffre d'affaires en hausse de 11 % en 2011
Réunie en assemblée générale le samedi 2 juin à Saint-Malo, SMACL Assurances poursuit sa croissance (+ 11 % à 311,5 M€), renoue avec les résultats (+ 5,2 M€) et conforte sa solvabilité à 174 %.
 

Des risques potentiellement lourds

La sinistralité 2011 a été relativement clémente. Pour autant, le souvenir des événements exceptionnels accumulés en 2010, tant climatiques (Xynthia) que sociaux (nouvelle vague de bâtiments publics incendiés) rappelle combien les risques territoriaux sont potentiellement lourds.

Ils obligent la mutuelle, outre une solide protection de réassurance, à anticiper les "coups durs" par le renforcement de ses fonds propres (+ 10 % à 55 M€).

Assureur de plus de 56 % des communes de plus de 2500 habitants

La mutuelle niortaise revendique le caractère "mieux disant" de ses solutions assurantielles.
"Etre compétitif, ce n’est pas seulement une question de juste tarification", commente Michel Paves, président du conseil de surveillance. "Pour nous, c’est aussi faire la démonstration de notre valeur ajoutée mutualiste".

 

Première mutuelle certifiée ISO 9001

Cela passe notamment par des outils qui ont fait leur preuve, comme l’Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale*, et par la triple certification obtenue début 2012 : qualité de gestion des indemnisations (ISO 9001), développement durable (ISO 14001) et qualité de vie au travail (OSHAS 18001).

Avec près de 650 salariés et la création de 450 emplois ces dix dernières années, SMACL Assurances prépare l’acte 2 de son projet d’entreprise dans le cadre duquel "les gains de productivité ne seront pas un gros mot mais un facteur de compétitivité, gage de pérennité de nos emplois", précise Christian Ottavioli, président du directoire. D’ores et déjà, à travers le web et différents extranets, le sociétaire devient acteur des processus de gestion.
"Il faut aller plus loin pour pérenniser nos emplois à partir de leur véritable valeur ajoutée."

 

Des frais généraux sous la barre des 20 %

C’est pourquoi, si la mutuelle conduit un plan drastique de réduction de ses frais généraux, dont le ratio est passé sous la barre des 20 % des cotisations, un effort particulier est consenti dans le domaine de la formation (4,24 % de la masse salariale).
"La mutuelle tire chacun vers le haut afin que chacun soit en mesure de contribuer à la performance collective", conclut Christian Ottavioli.
Toutes les actualités