Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

Pierre Jarlier à la une de SMACL Infos

Publiée le 05/11/2014
Élu local chevronné et parlementaire particulièrement investi sur les questions d’ingénierie territoriale, Pierre Jarlier* a accepté en janvier la présidence du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) qui regroupe 3 000 agents, 17 laboratoires de recherche, 60 pôles de compétence. Un formidable outil qu’il entend bien mettre au service des collectivités, notamment en matière de prévention des risques.

pierre-jarlier.jpgSMACL Infos : 11 services techniques de l'État ont fusionné pour former le Cerema. Quelles sont aujourd’hui ses missions ?
Pierre Jarlier : "Le Cerema a été créé par la loi en vue d’offrir à l'État et aux acteurs locaux une expertise scientifique et technique dans les nombreux domaines de la gestion territoriale : transport, environnement, prévention des risques, aménagement du territoire et urbanisme, mer et littoral, biodiversité, climat...
Par sa transversalité, il contribue à l'élaboration, à la mise en oeuvre et à l'évaluation des politiques publiques d'aménagement, d'égalité des territoires et de développement durable, en prenant en compte toutes ces questions. Il assure des activités de conseil, d’assistance, de contrôle, d’innovation et d'expérimentation, de diffusion des connaissances…"


Quelle feuille de route lui donnez-vous ?
"Je sais que les besoins d’expertise et d’ingénierie stratégique, notamment en zones rurales, sont réels. La spécificité du Cerema doit donc répondre à un ancrage territorial fort et à une capacité à faire le lien entre les administrations centrales, les services déconcentrés de l’État et les collectivités territoriales.
Le projet stratégique du Cerema, en cours d’élaboration et adopté d’ici début 2015, veillera notamment à assurer cette déclinaison territoriale de notre activité et de nos services afin d’être au plus proche du terrain. C’est une demande forte des acteurs locaux qui devra être prise en compte dans le cadre du lien nécessaire entre la prochaine réforme territoriale et celle de l’État."

Que peuvent en attendre les collectivités, et notamment en matière de prévention des risques ?
"Les collectivités exercent différentes responsabilités dans la prévention des risques naturels et technologiques. Leurs multiples compétences touchent ainsi à la sécurité publique, à l’aménagement, à la gestion patrimoniale, à l’information préventive… Le Cerema est potentiellement partenaire des collectivités dès lors qu’il s’agit de prolonger avec elles l’action du ministère de l’Écologie sur ces différents champs. Il peut donc tout à fait apporter son concours sur ces sujets aux collectivités, à leurs groupements ou à leurs associations."


* Architecte de profession, Pierre Jarlier est maire de Saint-Flour (Cantal) depuis 1993 et sénateur du Cantal depuis 1998.

> Lire l'intégralité de l'interview

 


PLUS D'INFOS 
> Consultez SMACL infos 53
Toutes les actualités