Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

Alain Rousset dans SMACL Infos

Publiée le 01/12/2012
À la tête de l’ARF depuis bientôt dix ans, Alain Rousset figure aujourd’hui parmi les plus fervents défenseurs de la décentralisation. Toujours avec pragmatisme. Pour lui, aucun doute, l’avenir appartient aux Régions…

Comment jugez-vous votre action depuis votre arrivée à la tête de l’ARF ?
« Je suis fier d’avoir contribué, avec mes collègues, à faire des Régions des institutions incontournables. Le fait régional est aujourd’hui reconnu dans notre pays, jusqu’au plus haut niveau de l’État. Le discours du président de la République prononcé le 5 octobre dernier à la Sorbonne est à cet égard historique : le nouvel acte de décentralisation qu’il a lancé devrait être un acte de régionalisation. »

Mission accomplie, donc ?
« Il faut rester vigilant car rien n’est jamais acquis ! L’expérience de ces huit dernières années montre que la décentralisation est un combat long et difficile. La réforme de 2004 a marqué une
avancée importante, avec la reconnaissance constitutionnelle de l’organisation décentralisée de la République. Puis, au cours du dernier quinquennat, nous avons dû résister à un pouvoir très centralisateur ! Aujourd’hui, la confiance est revenue, grâce à la volonté d’associer pleinement les collectivités au redressement du pays. »

À ce titre, lors du 8e Congrès de l’ARF, en octobre dernier à Lyon, vous avez réaffirmé vos souhaits en matière de décentralisation. Ce que certains ont pu traduire par ‘‘les Régions  veulent plus de pouvoirs’’. Confirmez-vous cette volonté ?
« Pour les Régions, l’enjeu du nouvel acte de décentralisation n’est pas d’obtenir plus de  pouvoirs, mais une clarification.  Aujourd’hui, le citoyen ne sait plus qui fait quoi entre les  Régions, les départements, les intercommunalités, les communes, les services déconcentrés  de l’État. La priorité pour les Régions, c’est de définir un pilote pour chaque politique publique.  La clarification,  c’est la garantie de l’efficacité ! Elle est aussi une source d’économies, à un moment où l’argent public se fait rare. »
www.arf.asso.fr
Consultez l'article dans son intégralité...
Toutes les actualités