Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

Témoignage de l'agence culturelle de la Gironde

Publiée le 01/02/2019
Juin 2017 : un incendie accidentel ravage le pôle technique de l’IDDAC à Saint-Médard-en-Jalles (33). Coup dur pour l’agence culturelle départementale qui pourra néanmoins compter sur la réactivité et la prise en charge de SMACL Assurances.
Le témoignage de Philippe Sanchez, directeur et Myriam Brun-Cavanié, directrice adjointe.


Avec le recul, quel regard portez-vous sur la manière dont a été réglé ce sinistre ?

Philippe Sanchez : "Un point essentiel, c’est la réactivité ! Dès lors que l’incendie a eu lieu, nous avons été en contact immédiat avec SMACL Assurances. C’était capital pour nous car, juste avant l’été donc avant tous les festivals, se posait la problématique d’assurer le service de prêt de matériels pour ne pas mettre en difficulté nos 470 adhérents… La célérité des services de SMACL Assurances a permis de trouver assez vite des solutions. Un acompte a été versé très rapidement et le dossier a été clôturé 4 mois après le sinistre, c’est remarquable."
 

Qu’est-ce qui a permis un tel résultat, selon vous ?

Myriam Brun-Cavanié : "Je pense que SMACL Assurances a été très à l’écoute des spécificités de notre secteur… et qu’il y a eu une vraie collaboration et coordination avec notre expert d’assuré, M. Domerose, et nos collaborateurs, Daniel Saffore, responsable du parc de prêt et Sandrine Letheule, responsable de la comptabilité générale qui suit le dossier assurances et l’inventaire. Ces personnes étaient en première ligne et ont effectué un travail de fourmi pour traiter ce dossier complexe."
 

Concrètement comment cela s’est traduit ?

Myriam Brun-Cavanié : "Imaginez que notre parc de matériels représente, en comptabilité, environ 800 lignes d’immobilisation ! Notre expert a vraiment sécurisé le processus, a amené des éléments de méthodes, notamment en créant des familles de matériels par rapport à leur usage, pour qualifier la vétusté. En interne, nous avions des inventaires très détaillés et ‘’au carré’’, ainsi que tous les livrets d’entretien des matériels et une comptabilité analytique précise, pour valoriser les temps passés sur les salaires des techniciens. Même si ces aspects administratifs sont parfois perçus comme un peu tatillons en interne, on prend conscience de leur importance lorsqu’il faut reconstituer un outil de travail totalement détruit !"
 

Cet événement a-t-il changé votre vision de votre mutuelle d’assurances ?

Philippe Sanchez : "Sincèrement oui ! D’abord je ne pensais pas que nous pourrions aller aussi vite. La mobilisation et la réactivité de tous ont permis une action rapide et efficace, avec une indemnisation très correcte pour des sommes relativement importantes. Ensuite, je souhaite souligner la bonne compréhension humaine et la prise en compte de la spécificité de notre activité, toutes deux très appréciées."


 1 IDDAC : Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel

Ombré de séparation - SMACL Assurances
PLUS D'INFOS 
> Découvrez nos offres d'assurance dédiées aux associations.
 
Toutes les actualités