Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

L’innovation au service des collectivités territoriales

Publiée le 16/10/2020
Dans un contexte de crise mondiale mobilisant tous les acteurs économiques, de nombreuses initiatives ont vu le jour pour appréhender les nouvelles exigences sanitaires. En collaboration avec le Groupe VYV, SMACL Assurances s’est penchée sur ce marché de l’innovation, en particulier celle appliquée à la désinfection. Elle vous livre quelques pépites.

La désinfection des locaux des collectivités est désormais une tâche incontournable pour protéger les agents et le public. Aujourd’hui, des robots peuvent se charger de cette désinfection. Mieux, des startups ont même conçu des procédés de désinfection intégrés aux objets.

La désinfection automatisée par pulvérisation


Un robot disperse le désinfectant sous forme de gouttelettes qui se déposent sur les surfaces à désinfecter. Cela permet de traiter de larges volumes et d’atteindre des zones parfois inaccessibles (surfaces hautes, masquées ou fermées).
 
Deux Startups s’illustrent dans ce domaine.

OXY’PHARM : cette société développe et distribue des produits biodégradables pour la désinfection des surfaces. L'entreprise développe aussi une gamme de produits à destination des hôpitaux et du secteur alimentaire (anti-infections nosocomiales).

 
OXYPHARM logo

OCTOPUS ROBOTS a créé Octopus Safety, dédié à la désinfection des espaces ouverts au public. Ce robot mobile et autonome traite les bâtiments de grands volumes (gymnases, bibliothèques, salles des fêtes, etc.). Son module d’atomisation permet de diffuser des biocides sous forme d’aérosol sur toutes les surfaces.
 

La désinfection automatisée par ultra-violet
 

Les UV sont germicides, ce qui signifie qu’ils ont la capacité d’inactiver les microorganismes tels que les bactéries, les virus et les protozoaires en modifiant leur ADN pour empêcher leur reproduction. La
désinfection est automatisée, grâce à des robots autonomes ou des drones utilisant la lumière pulsée pour décontaminer des volumes et des surfaces.
 
La startup WYCA s’est rapprochée de Sanodev pour développer un robot autonome utilisant la lumière pulsée pour décontaminer les volumes et les surfaces. La technologie s’appuie sur une lampe au xénon, montée sur le véhicule, qui émet des flashs puissants (> 10 MW) chaque 0,3 seconde. Le robot se déplace automatiquement et peut traiter plus de 3 000 m2 en une nuit.

 
wyca robotics

La désinfection intégrée aux objets


SKOON développe une poignée de porte autonettoyante et antibactérienne destinée à tous les lieux sensibles à la sécurité sanitaire (établissements scolaires, crèches, etc.). Quelques secondes après l’enclenchement, la poignée s’active automatiquement. La bague imprégnée d’un agent désinfectant et dégraissant effectue un aller-retour sur la béquille et dépose un microfilm qui neutralise les germes pathogènes et élimine la saleté.
 
 
 
UVIS développe le module Escalite qui désinfecte la main courante des escalators rapidement. Le module, monté dans la partie fermée de l’escalator, s’adapte à chaque main courante de chaque escalator (récent ou ancien). À chaque fois que la main courante rentre dans la partie fermée, elle est exposée à des UV-C germicides. Escalite est vendu et installé directement par les fabricants et les partenaires de service d’escalators.

 
 
 
PARX MATERIALS fabrique un matériau polymère antimicrobien, biocompatible et non toxique qui réduit les bactéries à la surface d'un objet en plastique de 99,9 % ou plus, sous 24 heures. Utilisé pour les matériaux en contact avec les aliments, il peut prolonger la durée de conservation et empêcher la contamination. Ce matériau convient particulièrement aux cantines scolaires, aux maisons de retraite et aux utilisations médicales.

 



Ombré de séparation - SMACL Assurances
PLUS D'INFOS ​

>> Découvrez le nouveau service d'accompagnement aux organisations proposé par le GROUPE VYV suite à la crise sanitaire.
 
Toutes les actualités