Actualités
Twitter iconFacebook iconLinkedIn icon

"Le maire face aux risques naturels" : retour sur la rencontre avec les élus des Hautes-Alpes

Publiée le 29/11/2016
Vendredi 25 novembre à Gap, l'association départementale des maires des Hautes-Alpes en collaboration avec Mairie 2000, l'IRMa et SMACL Assurances organisaient une rencontre sur "Le maire face aux risques naturels". Un partenariat utile et nécessaire mais surtout au service des élus locaux !

Les élus au centre de la démarche

Illustration Rencontre de Gap avec les élus des Hautes-Alpes - SMACL AssurancesUne trentaine d'élus ont participé à cette rencontre animée par François GIANNOCCARO directeur de l’IRMa (Institut des Risques Majeurs de Grenoble).
La prévention des risques naturels est au centre des questionnements et des réalités des élus. Un constat confirmé par les chiffres "96 % des communes de France ont déjà été concernées au moins une fois par un arrêté de catastrophe naturelle", et par l'actualité. Les intempéries ont d'ailleurs retenu certains inscrits et intervenants compte tenu des situations d'urgence liées aux inondations.

La prévention des risques naturels au cœur du service PREDICT

Alix ROUMAGNAC, Président de Predict Services est intervenu en web conférence.
En moins de dix ans, Predict a su s’imposer comme un expert dans la prévention des risques naturels en aidant les communes, les entreprises et les particuliers. L’élément clé de leurs services : apporter des outils qui permettent d’anticiper, de localiser et d'analyser précisément le risque, sa chronologie et son intensité. Une solution indispensable pour prendre les bonnes décisions face à la crise et dans toutes ses étapes (avant, pendant et après).
Il a notamment présenté les cartes satellites des 3 jours précédents cette rencontre et celles des abonnés au service. Au travers de cette présentation d'actualité, il a démontré comment l'étude des cartes peut aider les communes à anticiper des situations de risques majeurs. Une réalité confirmée par l'exemple d'Aleria en Haute-Corse, l'abonnement du maire au service Predict a permis grâce à l'alerte couplée au PCS (plan communal de sauvegarde) opérationnel de prendre des mesures concrètes et réactives pour protéger ses administrés (fermeture des écoles, mise en sécurité des familles...). Par opposition, de nombreux exemples comme les inondations meurtrières du Var viennent rappeler toute l'importance de se doter d'outils pour prévenir et limiter les conséquences de ces risques.
À partir du 1er janvier 2017, SMACL Assurances offrira à ses communes sociétaires un abonnement à la formule de base de Predict.

Le PCS clé de voûte du système

En complément, l'IRMa a précisé qu'en France l'État apporte aux collectivités des éléments de connaissance sur les risques majeurs. Une démarche déployée pour que les collectivités puissent mettre en place des mesures de prévention et une politique de maîtrise de l'urbanisation en adéquation (entretien des torrents et des digues par exemple).
L’Institut des Risques Majeurs (IRMa) œuvre depuis près de 30 ans pour promouvoir des actions d'information, de prévention et de sensibilisation aux risques majeurs. Son réseau de compétences et les missions de son centre de ressources sont reconnus nationalement.

Le PCS est une des réponses pour les communes soumises à un plan de prévention des risques naturels (PPRN). L'IRMa a présenté aux élus présents une méthode simple pour mettre en place son PCS. 
Il va sans rappeler que ce document ne trouve une concrétisation réelle que s'il est testé et revu régulièrement.
Des propos concordants et largement appuyés par ceux du Général VERNOUX sur le sujet de la sauvegarde des personnes. Le Général VERNOUX est notamment le fondateur du "PAVILLON ORANGE" label de la sauvegarde des populations et consultant en gestion de crise et protection des populations.

Les témoignages comme base d'échanges

Plusieurs témoignages ont ponctué cette rencontre :
  • Josiane ARNOUX, maire de Saint-Jean-Saint-Nicolas a partagé son expérience du PCS, de sa commande à son opérationnalité, à la nécessité de sa réécriture.
  • Serge LAURENS, maire d'Aiguilles, a présenté l'opération pilote à laquelle il participe autour d'un outil de gestion intégrée des événements.
  • Jean Yves DELECHENEAU et Hélène LALLAIZON de la Direction indemnisations ont présenté deux cas significatifs de mise en cause de la collectivité (un décès lié à un éboulement et des dommages matériels conséquents à une avalanche). Des retours d'expérience pour expliquer les raisons de la mise en cause, comment le juge évalue la faute de la collectivité (sur la base de la connaissance du risque) et comment dans ces cas, la collectivité est accompagnée et défendue par l'assureur. L'occasion de revenir sur la procédure Catastrophe Naturelle suite aux questions posées à la suite d'autres rencontres avec les élus.

Pour poursuivre cette rencontre, chaque participant a reçu plusieurs ouvrages et documents des partenaires et intervenants.
 

Toutes les actualités